Vous êtes...

fatigue mentale

Comment détecter et prévenir la fatigue mentale ?

Vous vous sentez épuisé en permanence malgré de bonnes nuits de sommeil ?

La fatigue mentale est un phénomène qui touche de nombreuses personnes et qui n’est pas sans conséquence sur la santé et le bien-être. On l'appelle aussi fatigue cérébrale, épuisement mental ou encore fatigue cognitive.

Si vous avez l'impression de ne jamais être reposé, il est temps de prendre des mesures pour y remédier. On vous livre quelques pistes dans cet article.

Qu'est-ce que la fatigue mentale ?

La fatigue mentale est un état de fatigue profonde ou de lassitude qui affecte la capacité à penser, à se concentrer et à être productif.

Elle peut être causée par de nombreux facteurs comme :

  • le stress,
  • les responsabilités professionnelles ou familiales,
  • un environnement de travail avec de l’insatisfaction ou qui incite à être multi-tâches,
  • de grands changements de vie comme la naissance d’un enfant, une séparation ou la situation d’aidant,
  • une hygiène de vie perturbée avec un manque ou un excès de sommeil ou encore la consommation de substances toxiques ou de médicaments.

Comme l’explique Margaux Tancrède, psychologue référente moka : “L'épuisement mental peut survenir lorsque le cerveau reçoit trop de stimulations ou doit maintenir un niveau d'activité intense sans repos.”

La fatigue mentale a tendance à rendre irritable, démotivé et peu efficace dans la vie quotidienne. Elle peut également affecter l’estime de soi et la confiance en soi.

Alors comment la reconnaître ?

Voici quelques symptômes qui peuvent être le signe d’une fatigue mentale s’ils sont chroniques :

  • Faibles niveaux d'énergie dès le réveil et ce peu importe la quantité de sommeil,
  • Diminution de la motivation aussi bien personnelle que professionnelle,
  • Perte d'attention et de concentration, difficulté à accomplir toutes les tâches au travail,
  • Sensation persistante de surmenage pouvant déclencher de l’anxiété voire de la panique,
  • Incapacité à prioriser,
  • Troubles de l’humeur : apathie, cynisme, irritabilité…
  • Symptômes physiques : migraines, tension musculaire, frilosité, perturbations du rythme cardiaque, fluctuation de l’appétit et troubles du sommeil.

Pourquoi est-ce important de gérer sa fatigue mentale ?

Il est important de trouver des solutions pour limiter la fatigue mentale afin d’éviter qu’elle ne devienne un problème de santé à long terme. La fatigue mentale peut en effet entraîner des  pathologies telles que la dépression, le burnout ou encore des troubles du sommeil.

Elle peut également affecter la vie personnelle et professionnelle, en altérant la capacité à prendre des décisions et à être productif au travail. Quand on est constamment épuisé, il peut être difficile de maintenir une vie sociale active et de prendre soin de soi-même.

Margaux Tancrède complète : “Cet épuisement peut avoir des conséquences vitales pour certaines personnes (conducteurs, chirurgiens…) et serait responsable de 12% des accidents de voiture.”.

Alors que faire en cas de fatigue mentale ?

Il existe plusieurs stratégies pour gérer sa fatigue mentale et retrouver l'énergie et la motivation nécessaires pour affronter les défis de la vie quotidienne. Vous pouvez commencer par évaluer votre niveau de fatigue avec l’échelle de fatigue de Pichot.

Voici également quelques conseils qui peuvent vous aider :

  1. Essayer d’identifier les causes de la fatigue cognitive : est-elle due à une surcharge de travail, à une période difficile dans votre couple ou à la gestion de nombreux projets personnels ? Manquez-vous de reconnaissance au travail ? Avez-vous à gérer des contrariétés familiales ? Cette première étape est primordiale pour répondre au mieux au problème.
  2. Se fixer des objectifs réalisables et savoir dire non : Si la fatigue mentale est due à une surcharge de travail, il est important de réduire celle-ci en prenant le temps de prioriser ses tâches, en se fixant des objectifs SMART mais aussi en apprenant à dire non aux demandes non essentielles.
  3. Se reposer suffisamment : le sommeil est essentiel pour récupérer de la fatigue mentale. On vous recommande des nuits de 7 à 9 heures idéalement. Essayez de vous coucher et de vous lever à des heures régulières, et de créer un environnement de sommeil paisible et confortable. Si vous avez du mal à dormir, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé pour trouver des solutions.
  4. Se détendre : la relaxation est une excellente manière de réduire le stress et de se sentir mieux. Essayez de prendre du temps pour vous chaque jour, en faisant une activité que vous appréciez, comme des exercices de respiration, de la méditation, du yoga, un bain chaud en fin de journée ou de la lecture.
  5. Pratiquer un sport régulièrement : faire de l'exercice régulièrement peut aider à améliorer la qualité du sommeil et à augmenter l'énergie au cours de la journée. Notre psychologue Margaux Tancrède recommande 3 à 5 heures d’exercice par semaine et de bouger pendant la journée en cas de vie sédentaire.
  6. Hydratez-vous régulièrement et en quantité suffisante. On recommande de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Evitez par contre la consommation excessive d'alcool et de caféine.
  7. Se faire aider par un professionnel : si la fatigue mentale persiste et devient difficile à gérer, il peut être utile de consulter un professionnel de santé pour obtenir de l'aide et des conseils adaptés à votre situation personnelle. En effet, une fatigue chronique peut aussi être le signe de troubles du sommeil (apnée du sommeil, syndrome des jambes sans repos) ou d’autres pathologies (carences, stress post-traumatique, problème de thyroïde, effets secondaires de médicaments…)

Même si la fatigue mentale est un problème courant, elle peut avoir des répercussions sur la santé physique et mentale. Il est donc recommandé de prendre des mesures pour la prévenir dès l’apparition des premiers symptômes.

Télécharger le livre blanc

Faisons de la
santé mentale la force
de votre entreprise.

proposer moka.care à mes équipes