Vous êtes...

stress contagieux

La contagion émotionnelle, ce fléau

L’émotion est contagieuse.

Jusqu’ici on ne vous apprend rien. Qui n’en a pas déjà fait l’expérience ? Au contact de quelqu’un jovial, nous nous sentons d’un coup plus léger, apaisés. Et à l’inverse : au contact d’une personne stressée, énervée, triste, nous nous sentons nécessairement… énervés, stressés, tristes.

Pourquoi le stress est-il si transmissible ?

Le mécanisme, au fond, est le même que celui du bâillement : les neurones miroirs. Ces petites particules ont un rôle non négligeable : elles nous permettent de créer du lien. Ce sont eux qui nous rendent empathiques finalement.

C’est notre force. Et c’est aussi notre faiblesse.

Selon une recherche, 26% des personnes observant quelqu’un de stressé présentaient des taux de cortisol plus élevés.

Lorsque l’on voit quelqu’un de nerveux dans le métro le matin, on a tendance à assimiler cette nervosité. Celle-ci se transmet à nos collègues. Et ainsi de suite.

Mais cette contagion ne passe pas que par la vue. Les dernières recherchent montrent que la transmission du stress se fait également par l’odorat. En effet, les personnes stressées relâchent des hormones de stress par la transpiration. Nos cerveaux y sont extrêmement sensibles.

D’autres facteurs impactent notre sensibilité au stress des autres : nos relations interpersonnelles (nous sommes nécessairement plus impactés par le stress de quelqu’un de proche que celui d’un inconnu.) Il y a aussi la façon dont nous gérons notre propre stress. Si nous avons des stratégies efficaces pour gérer notre propre stress, nous pouvons être mieux préparés à gérer le stress des autres.

Notre hyperconnexion aux autres ne fait qu’amplifier ce phénomène : nous sommes sans cesse exposés, d’une façon ou d’une autre, à la négativité des autres. Lorsque ce n’est pas en direct, c’est via les réseaux sociaux, la presse, les chats d’entreprise. Se protéger du stress ambiant relève d’un défi de plus en plus ardu. Et pourtant, c’est une nécessité.

La contagion émotionnelle : comment se préserver du stress des autres ?

Avant toute chose, il s’agirait de changer son rapport au stress. Lorsque nous percevons le stress comme une menace, notre organisme a tendance à se crisper. C’est ce qui engendre notre réaction négative au stress. Or le stress nous permet aussi de relâcher l’ocytocine et de nous rapprocher des autres. Le stress des autres devient dès lors l’opportunité de créer du lien.

Mais lorsque la négativité de l’autre prend vraiment trop de place, il existe plusieurs pratiques à mettre en place pour renforcer ses “anticorps au stress” :

  1. Pratiquer la pleine conscience : la pleine conscience consiste à être conscient de ses émotions et de ses pensées, sans jugement. Cela peut nous aider à prendre du recul et à mieux gérer nos émotions lorsque nous sommes en présence d'autres personnes qui peuvent être émotionnellement contagieuses.
  2. Faire de l'exercice et prendre soin de sa santé mentale : l'exercice physique et la prise en compte de sa santé mentale peuvent nous aider à être plus résistants aux émotions négatives et à mieux gérer notre stress.
  3. Établir des limites : il est important d'établir des limites claires avec les autres pour protéger notre espace personnel et notre bien-être émotionnel. Cela peut inclure la définition de limites physiques, comme s'éloigner de quelqu'un qui est émotionnellement contagieux, ou la définition de limites verbales, comme dire non lorsque nous ne voulons pas être impliqués dans une conversation ou une situation émotionnelle.
  4. Pratiquer des techniques de relaxation : il existe de nombreuses techniques de relaxation qui peuvent nous aider à gérer notre stress et nos émotions, comme la respiration profonde, la méditation ou la visualisation. Prendre le temps de pratiquer ces techniques régulièrement peut nous aider à être plus résistants aux émotions négatives.
  5. S'entourer de personnes positives : passer du temps avec des personnes qui ont une attitude positive peut être un excellent moyen de se protéger de la contagion émotionnelle. Chercher des personnes qui sont bienveillantes et encourageantes peut aider à maintenir un état d'esprit positif et à mieux gérer les émotions négatives.

Télécharger le livre blanc

Faisons de la
santé mentale la force
de votre entreprise.

proposer moka.care à mes équipes