Vous êtes...

Retourner vers les articles
3 erreurs à ne pas commettre pour un télétravail sain
Articles

3 erreurs à ne pas commettre pour un télétravail sain

Vous télétravaillez ? “Comme tout le monde”, nous direz-vous.

Vous l’aurez donc sans doute remarqué : le “remote” comporte bien des avantages (travailler en pyjama avec son chat sur les genoux, ça n’a pas de prix), mais aussi son lot de pièges dans lesquels il vaut mieux éviter de tomber pour sauver la peau de sa santé mentale.

C’est pourquoi on vous parle aujourd’hui des 3 erreurs à ne pas commettre pour un télétravail sain. Vous êtes prêt(e) ?

Erreur #1 : Ne pas prendre de pauses

C’est inscrit dans le code du travail, et pourtant nous sommes nombreux à faire passer ce droit à la trappe dès que l’on travaille à la maison : faire des pauses est essentiel non seulement à notre bien-être, mais aussi à notre productivité.

Cyril Couffe, Docteur en psychologie cognitive et neuropsychologue, l’a démontré : les moments d’errance mentale (c’est-à-dire les moments où le cerveau déconnecte pour vagabonder) améliorent considérablement la performance au travail. Et non, lire ses mails ça ne compte pas !

De la même façon que vous iriez prendre un café avec vos collègues à 10h30, prenez donc quelques minutes et allez écouter de la musique, faire la vaisselle, méditer...

Et ça vaut aussi pour le soir : une fois votre journée terminée, il est nécessaire de déconnecter réellement pour vous ressourcer. Éteignez votre ordinateur, désactivez les notifications Slack et mails pour éviter d’être tenté(e) d’aller y jeter un œil dans la soirée...

Bref, coupez net avec votre travail pour éviter qu’il ne s’immisce dans votre vie personnelle en plus de s’inviter dans votre salon.

Erreur #2 : Rester assis(e) toute la journée

Si le travail depuis le canapé comporte un certain confort, il peut néanmoins avoir la conséquence insidieuse de ne pas encourager à sortir de sa tanière — et donc à bouger.

Pas d’escaliers à monter et descendre, pas de sprint pour attraper le bus, pas de quai de métro à parcourir au pas de course, pas d’étirement des jambes et du dos...

Bref, un joli cocktail de sédentarité qui, si vous télétravaillez au quotidien, peut vite avoir des conséquences sur votre forme physique... mais aussi mentale.

Comme soulevé dans Le Monde par Frédéric Dutheil et Claire Mounier-Vehier, respectivement professeur en médecine du travail et cardiologue, la sédentarité favorise la rumination et donc les états anxieux et dépressifs. À l’inverse, l’activité physique permet d’oxygéner le cerveau et de stimuler la production d’hormones comme l’endorphine et la dopamine qui réduisent le stress.

Notre conseil ? Installez une alarme toutes les heures pour vous rappeler de vous lever, bouger et faire quelques étirements. Si possible, prenez aussi 30 minutes entre midi et deux pour aller marcher, faire du yoga, courir... À vous de voir ce qui vous convient !

Erreur #3 : Négliger l’importance du lien social

Dernière erreur qu’on peut avoir tendance à commettre sans même s'en rendre compte lorsqu’on télétravaille : négliger ses relations entre collègues.

Tout d’abord, cultiver le lien social avec les personnes avec qui on travaille est essentiel pour éviter de se sentir isolé(e), de perdre son sentiment d’appartenance à son entreprise, sa motivation et le sens que l’on donne à son travail.

Mais prendre du temps pour échanger avec ses collègues — et pas seulement par écrit — permet aussi d’éviter de nombreux problèmes de communication.

“Lorsqu’on a uniquement recours à l’écrit, on perd une grande partie de l’aspect émotionnel de la communication : la gestuelle, les expressions du visage, l’intonation, le contact visuel... C’est ce qu’on appelle la communication non verbale et paraverbale qui permet en réalité d’exprimer bien plus que ce qu’on dit seulement avec les mots.”

Aurélie Mora, psychologue référente chez moka.care.

On vous conseille donc de privilégier les réunions en visioconférence afin de préserver vos relations professionnelles en évitant les incompréhensions, pertes d’information et autres quiproquos.

N’hésitez pas non plus à organiser des “cafés virtuels” de 15-20 minutes destinés uniquement à papoter entre collègues. Ça ne vaut pas la machine à café du bureau, mais ça fait toujours du bien de se rappeler qu’on n’est pas seul(e) !

On espère en tout cas que ces quelques conseils vous permettront de mieux vivre vos journées de télétravail.

N’oubliez pas que votre santé mentale est entre vos mains, même lorsque celles-ci sont déjà occupées par un ordinateur !