Jennifer Garnier

Psychologue Clinicienne

Je suis Psychologue Clinicienne, diplômée de l’université Paris7-Diderot. Après des études en école de commerce, j’ai choisi de me réorienter vers la psychologie, j’ai donc repris le chemin des études et j’ai le plaisir de travailler actuellement dans mon cabinet à Paris Saint Lazare depuis 9 ans, où je reçois des patients adultes et adolescents pour les accompagner selon leurs questionnements et leurs difficultés.

J’ai une formation psychanalytique de par mes études mais mon outil principal est la systémie. En quelques mots, l’approche systémique permet de penser les choses dans un ensemble et non dans une individualité : elle propose une analyse transgénérationnelle, sur les liens et les différents contextes à prendre en considération (familial, professionnel, social, culturel…)

Spécialités

Localisation

  • Les troubles alimentaires 

  • Les comportements pulsionnels ou addictifs et gestion des émotions 

  • La dépression et le burn-out

  • Les problèmes familiaux, difficultés relationnelles et de communications

  • Les problèmes affectifs 

  • Les crises d’anxiété, phobies, manque d’estime de soi…

53 rue de la Chaussée D’Antin, Paris 9ème (Proche de la Gare Saint Lazare) & Téléconsultation

Consultation

Une séance dure 45 minutes 

« Only those who dare to fail greatly

can ever achieve greatly »

Robert F. Kennedy

Pourquoi cette citation ?

J’aime cette citation parce que bien souvent les patients sont gênés d’exposer leurs souffrances, difficultés ou symptômes. Le sentiment de honte est très présent parce qu’ils ne trouvent pas d’explication rationnelle : « Je suis entouré, je suis en bonne santé, je ne devrais pas être dans cet état ou dans ces difficultés, ce n’est pas légitime ! ».

 

La culpabilité s’installe vite et amène à se refermer. Si un symptôme est irrationnel et impossible à comprendre par soi-même, c’est parce qu’il est un signal d’alarme. Au lieu de le prendre comme un ennemi, il faut le voir comme un allié et un indicateur de votre intériorité. Et c’est en arrivant dans le cabinet du psychologue que vous pourrez faire la bonne lecture de vos émotions et avancer sur le bon chemin.

Le thérapeute vous aide à mettre du sens sur ce qu’il se passe.

 

Cette citation nous dit que ce que vous voyez la plupart du temps comme une faiblesse chez vous est en réalité une force et qu’à travers une faille, on peut puiser des ressources qu’on n’imaginait pas !

Ce qui vous anime dans votre métier ?

J’ai choisi ce métier par besoin de comprendre ! Qu’est-ce qui amène l’homme à ces comportements violents, à ces dysfonctionnements sociétales, relationnels ou familiaux, à l’agressivité, à l’abandon…

C’est un métier d’amour ! Voilà ce qui m’anime et me pousse à faire ce métier. Les échanges avec nos patients sont florissants et nourrissants pour chacun. Voir les patients évoluer dans leur vie, avancer, se trouver, se libérer, c’est un très beau cadeau. C’est une chance de pouvoir exercer un métier gratifiant comme celui-ci. Nous avons tant de choses à comprendre sur la complexité de nos fonctionnements !

A quoi ressemble la première consultation ? 

La première consultation n’est jamais évidente pour un patient qui n’a jamais vu un psychologue de sa vie : exposer ses problèmes à quelqu’un qu’on ne connait pas, ce n’est a priori pas confortable et c’est normal ! C’est mon rôle, en tant que psychologue, de mettre le patient à l’aise, de se connecter à lui et de faciliter le dialogue. Les patients ont besoin de sentir une énergie et du soutien et surtout de ne pas se sentir seul, c’est un moment de partage.

Peu importe les raisons, faire ce travail sur soi sera toujours une richesse et développera l’intelligence émotionnelle si précieuse dans le monde d’aujourd’hui, que ce soit dans ses choix personnels ou professionnels, dans ses relations, son couple, envers ses enfants !

Comment se passent généralement les consultations de suivi ?

Les consultations se font de manière régulière toutes les semaines ou toutes les 2 semaines pour commencer selon les besoins et disponibilités… et on adapte avec le temps.

Il faut que le patient se sente à l’aise avec son thérapeute et qu’il apprenne à le connaître au fil du temps. Il ne doit pas y avoir de retenue.

L’avantage en thérapie, c’est que tous les chemins mènent à Rome ! On peut parler de tout pour arriver au sujet principal ! Et c’est ce qui nous permet d’accéder à des terrains plus sensibles ou défensifs…

Un livre, un film, une série en lien avec la psychologie ?

« Si tu m’aimes, ne m’aime pas » 
Mony ELKAÏM.

Un petit livre très intéressant pour comprendre le fonctionnement des systèmes dans les familles et les couples. Il permet de saisir nos croyances qui s’imposent aux autres : l’art du paradoxe dans nos comportements et nos attentes, notre part d’actif passif, l’ampleur des loyautés familiales…

« Marriage story »
 

Un film récent très subtil sur le couple, la violence psychologique qui peut s’installer entre 2 personnes, les entités dans le couple : soi, l’autre et le couple… les rapports de soumission ou de domination.

« In Treatment »
 

Une série qui retrace des séances dans le cabinet de Paul, psychologue. On suit l’avancé de cinq patients et en parallèle la vie personnelle de Paul et sa propre analyse et supervision. Cette série est très juste sur le plan analytique et c’est un bon moyen d’approcher les fondamentaux de la psychologie tout en se divertissant !

Intéressé(e) pour rencontrer Jennifer Garnier ?

moka.care n'est  pas un service d'urgence - en cas d'urgence, contactez le 15

moka.care is not an emergency service, please call 15 in case of emergency

Copyright © 2020 by moka.care, tous droits réservés.