Start-up
icon people
11-50

"Certaines situations dépassent le rôle d’un RH, parce qu’elles touchent à du personnel, de l’intime. moka.care me permet de donner à ces personnes une solution concrète pour les accompagner."

Dans un environnement aussi passionnant qu’exigeant, les 50 “OhBiBibuddies” qui constituent l’équipe aujourd’hui incarnent une culture centrée sur la bienveillance, l’humilité et l’esprit d’équipe. Alors chez eux, prendre soin de la santé mentale n’est pas une option : c’est dans leur ADN.

image profil Oh BiBi
black left line
50

Employés

black left line
2020

Date de lancement moka

small black stroke
22
%

Membres accompagnés

small black stroke
60
%

Employés formés à la santé mentale

Oh BiBi

50

Employés

2020

Date de lancement moka

22
%

Membres accompagnés

60
%

Employés formés à la santé mentale

Découvrez l’accompagnement moka.Caresmall yellow shapevector yellow circle

Apporter un soutien concret aux équipes et normaliser le sujet de la santé mentale

Oh BiBi est un studio de jeux vidéo sur mobile lancé en 2012 avec une ambition affirmée : révolutionner le genre du jeu vidéo en créant des expériences incroyables sur mobile.

Dans un environnement aussi passionnant qu’exigeant, les 50 “OhBiBibuddies” qui constituent l’équipe aujourd’hui incarnent une culture centrée sur la bienveillance, l’humilité et l’esprit d’équipe. Alors chez eux, prendre soin de la santé mentale n’est pas une option : c’est dans leur ADN.

Apporter aux équipes un soutien psychologique concret

Arrivée en tant que Head of Talent en Octobre 2020 et forte de plus de 12 ans d’expérience dans le domaine des ressources humaines, Judith Tripard est en charge à la fois du recrutement, du développement des talents, du soutien des fondateurs et de la gestion administrative des ressources humaines.

Elle anime également en parallèle Firstalent, une communauté de responsables RHs de start-ups et scale-ups qu’elle a fondée en 2018.

C’est donc avec un regard aiguisé, au coeur des tendances RH, qu’elle est revenue avec nous sur le partenariat de Oh BiBi avec moka.care.

Pourquoi as-tu décidé de lancer moka.care chez Oh BiBi ?

J’ai lancé le partenariat avec moka.care peu après mon arrivée chez Oh BiBi, pour plusieurs raisons.

La première : le contexte.

Nous étions en Octobre 2020 : le deuxième confinement se préparait. Je venais d’arriver mais je sentais qu’il y avait un besoin, tacite. Je sentais que le premier confinement avait été difficile à vivre pour les équipes et que le Covid avait laissé derrière lui un mal-être assez insidieux. En cause notamment : le télétravail.

Et c’est d’autant plus vrai pour les équipes que je dirais “exposées”. Le gaming est un univers de passionnés. Cela génère parfois des propos très virulents auxquels les équipes de customer support et de développeurs sont directement confrontées. Or dans un contexte de télétravail et d’isolement, la difficulté à gérer ce genre de situations s’en trouve décuplée.

Je trouvais donc utile d’apporter un soutien plus tangible aux équipes.

La seconde : une conviction en tant que RH.

Via la communauté Firstalent, j’observais depuis plusieurs mois une tendance de fond parmi les RHs à porter une attention renouvelée au bien-être psychologique des employés et à considérer ce sujet comme faisant partie de notre rôle de RH, de notre responsabilité.

Le premier confinement a suscité beaucoup de questions au sein de la communauté : “Est-ce que vous connaissez un psychologue qui pourrait aider vos salariés ?” “Qu’avez-vous mis en place pour faciliter le télétravail dans vos équipes ?”. Il est très vite apparu comme évident que le bien-être psychologique des salariés devait être une de nos priorités en tant que RH.

Le terme de “santé mentale” est très connoté aujourd’hui. Et pourtant, la santé mentale concerne tout le monde. La vie n’est pas simple. Les problèmes personnels impactent aussi le travail, il peut y avoir des déséquilibres au sein même du travail. On ne peut pas faire comme si cela n’existait pas et demander aux salariés d’être toujours au top.

La troisième : notre culture.

Chez Oh BiBi, le bien-être et la bienveillance priment. Nous sommes une entreprise dans laquelle il y a un fort esprit d’équipe et beaucoup d’humilité et ça se ressent dans les relations entre les personnes, dans nos critères de recrutement…

Prendre soin de la santé mentale de nos employés fait partie de cette culture.

Être un relais pour le RH

Qu’apporte moka.care à ton quotidien en tant que RH ?

Vouloir aider nos employés quand ils rencontrent une difficulté, qu’elle soit personnelle ou professionnelle, fait partie de notre culture chez Oh BiBi.

Mais je suis RH et pas psychologue : certaines personnes se confient à moi, bien sûr, ou viennent me demander des conseils. Ils savent qu’ils peuvent compter sur moi pour ne pas les juger et pour rester discrète. Mais certaines situations dépassent le rôle d’un RH et touchent à des sujets intimes, délicats. Recommander un psychologue à quelqu’un peut apparaître comme une forme d’ingérence. Avec moka.care, je peux proposer à ces personnes une solution concrète pour les accompagner.

Comment prends-tu la parole sur le sujet de la santé mentale chez Oh BiBi ?

Je suis en quelque sorte la messagère de moka.care dans l’entreprise : l’initiative a été bien accueillie par les équipes lors du lancement et c’est mon rôle de régulièrement leur rappeler qu’ils ont cette ressource disponible et sur laquelle ils peuvent s’appuyer.

A titre individuel, j’accepte de parler de mes propres angoisses, de mon syndrome de l’imposteur. Et voir que ça n’est pas utilisé ensuite à charge contre moi peut aider les autres à prendre confiance.

Les fondateurs aussi parlent de leur santé mentale librement.

C’est encore un défi d’accepter le fait qu’aller voir un psychologue soit quelque chose de normal. On est habitué à un certain impératif de performance intellectuelle et mentale. On peut craindre qu’afficher une vulnérabilité ne se retourne contre soi, notamment dans le milieu de l’entreprise.

Oser aborder le sujet, que ce soit moi ou les fondateurs, oser parler de soi est une première étape dans ce travail de déstigmatisation.

C’est encore un défi de normaliser le suivi par un psychologue. On est habitué à un certain impératif de performance intellectuelle et mentale et on peut craindre que le fait d’afficher une certaine vulnérabilité, notamment en entreprise, ne se retourne contre soi.

L’accompagnement moka.care en quelques chiffres

Quel accompagnement avez-vous mis en place aux côtés de moka.care ?

moka nous accompagne sur plusieurs volets :

- un accompagnement individuel des employés :

Tous les employés ont accès à l’Application moka avec sa librairie de contenus et son programme Headstart pour apprendre les bases de la santé mentale. Oh BiBi finance également 4 sessions par employés par an, qu’ils sont libres d’utiliser ou non.

- une sensibilisation collective des équipes :

Nous avons organisé 5 sessions collectives pour nos employés qui nous ont permis d’aborder des thématiques comme le syndrome de l’imposteur, la gestion des émotions, la communication bienveillante, le Haut Potentiel Intellectuel, ou encore la confiance en soi.

Quel a été l’impact de moka.care chez Oh BiBi depuis son lancement ?

infographie chiffre moka.care

Depuis le lancement, 22% des employés ont décidé de se lancer dans un accompagnement avec un praticien moka et 60% ont participé aux sessions collectives. Et pourtant, je pense qu’on a la chance d’être une entreprise dans laquelle globalement les équipes se sentent bien.

Cela montre bien qu’au-delà de ce que nous pouvons percevoir en tant que RH, ce type de soutien répond à une demande de nos employés.

Plus d’une personne sur cinq chez Oh BiBi s’est lancée dans un accompagnement individuel avec moka.care. Cela a répondu à une vraie demande.

La variété des approches et la flexibilité proposées par moka.care sont un vrai plus pour les employés. Pendant le confinement, beaucoup ont consulté un praticien sur des problématiques liées au télétravail ou à l’isolement. Mais aujourd’hui, je pense qu’il y a autant de problématiques rencontrées que d’individus dans l’entreprise.

image profil Oh BiBi

Judith Tripard

Head of Talent
icon linkedinemail icon

Nos dernières études de cas :

Découvrez l'accompagnement moka.care

Ensemble, faisons du mental de vos équipes un pilier de croissance saine pour votre entreprise.

contactez-nous